Les gestes de sécurité à la maison

1 juillet 2018

Lorsqu’on pense à notre chez-soi, que cela soit une maison ou un appartement, on imagine un environnement calme et sécurisant. La sécurité est en effet l’une des principales notions sur laquelle repose notre conception du foyer. Pourtant, pense-t-on toujours aux gestes simples qui permettent de garantir la sécurité chez nous ?

 

Il existe en effet des réflexes à adopter. Ceux-ci permettent de limiter les risques auxquels nous sommes tous quotidiennement exposés ) la maison.

 

La sécurité à la maison selon l’âge

Tout d’abord, la sécurité se garantit par une sécurisation efficace de votre logement. C’est pourquoi il est important d’adapter l’habitat selon l’âge de ses occupants : si vous avez des enfants en bas âge, ceux-ci pourraient chuter en tentant de monter les escaliers. Installer une barrière à chaque extrémité des escaliers peut donc s’avérer judicieux. Il  faut aussi protéger les enfants de l’électricité, à l’aide de cache-prises, et éviter de se servir d’objets électriques dont les fils seraient dénudés ou abîmés. Brancher tout objet dans la salle de bain ou près d’un endroit humide est également déconseillé.

Cependant, certains risques sont liés à des activités quotidiennes, et mènent à des incidents que l’on n’aurait pas su éviter. C’est le cas des blessures, qui arrivent souvent aux enfants, et parfois également aux adultes : chutes, brûlures, ou parfois piqûres d’insectes, les risques sont variés. Les blessures physiques qu’ils provoquent, légères ou plus importantes, sont très courantes, il est donc fortement recommandé de se constituer un nécessaire à pharmacie, qui doit être placé dans un lieu rapidement accessible pour un adulte, mais inaccessible aux enfants.

 

Le risque d’incendie n’est pas à négliger. Au Québec, en 2015, on observait une moyenne de 47 incendies par jour. Pour minimiser les risques et permettre de contrôler tout départ de feu, installez chez vous un détecteur de fumée, et équipez-vous d’extincteurs.

 

Ces réflexes sont à adopter dans d’autres lieux de vie également : une armoire à pharmacie ou une trousse de secours contenant les produits nécessaires en cas de blessure est indispensable à l’école. En ce qui concerne les incendies, si vous travaillez dans une école, ou un hôpital, il est obligatoire d’installer une alarme, ainsi que de rédiger un plan de sécurité en cas d’incendie, afin de permettre une évacuation des lieux efficace.

Les intoxications méritent d’être mentionnées parmi les risques domestiques graves, celles-ci pouvant être mortelles. Un enfant peut s’intoxiquer en ingérant certaines plantes, veillez donc à garder hors d’accès toute plante qui pourrait présenter un danger. Les intoxications peuvent aussi être causées par le gaz des gazinières, ou le monoxyde de carbone des chauffages. Le monoxyde de carbone, contrairement au gaz des gazinières tel que le butane, est inodore, mais vous pouvez prévenir tout accident en faisant régulièrement vérifier vos appareils de chauffage et en aérant régulièrement.

 

Enfin, si un accident grave se produit, connaître le numéro à contacter d’urgence peut sauver une vie. Au Québec, le 911 est le numéro d’appel d’urgence : tentez de retenir ce numéro, apprenez-le à votre entourage, et notez-le à la vue de tous, afin de gagner du temps qui peut s’avérer précieux lorsqu’une vie est mise en danger. Lors d’un appel téléphonique, veillez à toujours communiquer en premier l’adresse du lieu concerné aux secours.

 

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *